La liste Libres et Indépendants porte une ambition, une expérience et une expertise pour la représentation des Français de l’étranger : une AFE de plein exercice, élue au suffrage universel direct et aux compétences renforcées.

Comment rendre  la représentation des Français de l’étranger plus efficiente ?


Afin de revitaliser la démocratie française à l’étranger et sortir de l’impuissance, l’avis de AFE ne peut rester purement consultatif, conformément au principe républicain selon lequel « une assemblée parlementaire issue du suffrage universel doit avoir pouvoir délibératif et non seulement rôle consultatif ».

Il est nécessaire de gagner en lisibilité : nous souhaitons la suppression du mille-feuilles électif.

Nos propositions de réforme :

• Tous les conseillers des Français de l’étranger membres de l’AFE, via une élection au suffrage universel direct,

• Un redécoupage des circonscriptions par les élus actuels, avec la création d’une « commission de la Réforme »,

• Le développement des modalités de travail à distance.

Lire « Représenter les Français de l’étranger« 

Représenter les Français de l’étranger
par Olivia Richard

Avant-propos (p.3)

I – Représentation locale : une construction imparfaite (p.8)
1 – Le paradoxe de la réforme de 2013 : l’impossible proximité, l’insuffisante compétence (p.8)
2 – Un mandat qui reste essentiellement consultatif (p.12)

II – Se rassembler pour pouvoir agir (p.15) 
1 – Sortir de l’isolement face aux « Instructions de Paris » (p.15)
2 – L’indispensable AFE « de plein exercice » (p.17)

Conclusion (p.22)

TÉLÉCHARGER LE DOCUMENT

VIDÉO : « Pour une représentation des Français de l’étranger affirmée » (9’10)

Loin d’être une réflexion purement académique, notre vision est le fruit de nombreux échanges au fil des années avec ceux qui font vivre la représentation des Français de l’étranger que nous voulons rendre plus efficiente à travers le renforcement del’AFE

Intervenants :

  • Marie-Christine Haritçalde, présidente du Conseil consulaire du Chili, conseillère à l’AFE : les limites de l’exercice local du mandat de conseiller des Français de l’étranger,
  • Richard Ortoli, conseiller des Français de l’étranger (New York), conseiller à l’AFE, Président du groupe Ciel, sur les insuffisances du mandat de conseilller à l’AFE,
  • Olivia Richard, collaboratrice parlementaire de Robert del Picchia. Bilan et perspectives.